Une séance d’ostéopathie commence par un entretien au cours duquel j’écoute votre plainte et j’établis un bilan de votre état de santé. Il se poursuit par un examen physique (examen visuel et palpation), puis un traitement adapté et un accompagnement (conseils, suivi).

Anamnèse

Lors de l’entretien, votre ostéopathe réalise une anamnèse : je retrace vos antécédents médicaux, je caractérise le motif de consultation, je recherche les éventuelles contre-indications à un traitement ostéopathique, et je m’intéresse aux facteurs environnementaux (profession, loisirs) et psycho sociaux.

Entretien avec l'ostéopathe
Palpation du corps par l'ostéopathe

Examen clinique

Au cours de la consultation, je procède à une expertise de votre posture, de vos gestes. J’examine votre morphologie, la tension de vos muscles, l’amplitude de mobilité de vos articulations. Je recherche les zones douloureuses dans la région de votre plainte ou à distance. Cela va me permettre de préciser votre pathologie.

En fonction du motif de consultation je peux être amenée à réaliser des tests neurologiques, orthopédiques ou bien vestibulaires.

L’ensemble des éléments collectés lors de l’interrogatoire et de l’examen clinique sont analysés en vue d’identifier les facteurs de risques et d’établir un diagnostic, puis une stratégie de traitement. En cas de nécessité, je saurai vous orienter vers le praticien adapté.

Traitement

Le choix de mes techniques se fait selon l’évaluation du rapport bénéfices/risques mais aussi en fonction du patient (son âge, sa morphologie, ses craintes, sa sensibilité…). Ainsi, le traitement s’adapte à votre pathologie tout en tenant compte de vos propres caractéristiques.

De même qu’un médicament a ses effets secondaires, le traitement ostéopathique peut être suivi de réactions physiques et neurovégétatives (fatigue, courbatures). Une relative majoration des troubles liée à l’inflammation des tissus peut parfois être ressentie. Cela n’a rien d’inquiétant, et n’est présent que chez une minorité de personnes. Ces éventuelles réactions s’estompent dans les 48 à 72 heures. L’ostéopathe se rend disponible au décours de la séance pour répondre aux patients inquiets lorsque ces signes bénins surviennent.

Accompagnement

La séance d’ostéopathie se finit toujours par des conseils spécifiques à chacun, qui prennent en considération votre environnement socio-professionnel. Ils permettent notamment de vous rendre acteur du soin, et de vous donner des clés pour faire face à l’apparition d’une douleur.

Un suivi peut être proposé quand cela est jugé nécessaire. Il est également possible que je vous oriente vers un médecin ou autre praticien, si l’ostéopathie n’est pas la thérapie la plus adaptée à votre pathologie, ou si elle ne suffit pas. Le but de l’accompagnement étant de vous soulager de manière durable et pérenne, et de prévenir les récidives.

Afin de procéder à un soin d’ostéopathie de qualité, il est préférable que le patient se mette en sous-vêtement. Je peux ainsi mieux examiner votre posture, et apprécier les tensions tissulaires et raideurs articulaires. De plus, le port de vêtement peut gêner certaines techniques ostéopathiques, de part le manque d’ancrage (vêtement qui glisse) ou de souplesse (cas du jean). Toutefois, vous devez pouvoir vous sentir à l’aise. Si vous le souhaitez, pensez à ramener un short par exemple.
Enfin, sentez vous libre de venir comme vous êtes (épilé(e)s ou pas…), et n’ayez pas honte de transpirer !