Ma pratique

Techniques employées

Je pratique une ostéopathie essentiellement structurelle.
Elle regroupe notamment des techniques :

  • ostéo-articulaires : manipulations (techniques qui « font craquer »), mobilisations & drop du dos et des articulations
  • tendino-musculaires : triggerpoint, technique de Moneyron, étirement, myotensif, massage…
  • viscérales : mobilisation, détente ou stimulation des organes digestifs, travail sur les adhérences
  • crânio-faciales : travail des sutures du crâne et de la face notamment chez le nourrisson ; mâchoire, vascularisation

Je réalise ces actes en douceur et je m’assure qu’ils soient bien supportés par le patient. 

Pratique de l'ostéopathie viscérale

Mon approche

Ostéopathie pour les douleurs cervicales

Ma vision de l’ostéopathie est avant tout une prise en charge bienveillante centrée sur le patient.

Douée d’empathie, je prends conscience des douleurs d’autrui, aussi intenses soient-elles, et je m’efforce de modifier cette information douloureuse et de participer au maintien de votre bien-être.

Chaque individu réagi différemment aux techniques appliquées, de part la physiologie et le métabolisme propre à chacun, mais aussi le vécu, les aprioris, l’état psychologique. Mon rôle est alors de m’adapter pour vous procurer le meilleur soin possible.

Ostéopathie pour les douleurs de dos
Pratique de l'ostéopathie des articulations

Je sais reconnaître mes limites. Ainsi, lorsque mon traitement n’est pas recommandé ou ne s’avère pas efficace chez vous, mon objectif est de vous orienter vers la spécificité/le thérapeute adapté.

Je m’efforce toujours de vous donner des recommandations de sorte à restreindre les risques de récidive. Je me tiens disponible pour vous prodiguer conseils et réponses à vos interrogations.

Ma spécificité en ostéopathie biomécanique permet de cadrer mon raisonnement et ma démarche afin d’assurer la sécurité du patient, au service de l’efficacité thérapeutique. Mon approche se veut pragmatique et compréhensible du milieu médical. Cependant, mon premier objectif reste de soulager et d’accompagner mon patient vers la guérison. En effet, certaines techniques ou thérapies ne sont pas toujours démontrées avec un protocole rigoureux et fiable. Mais je peux inviter mon patient à se tourner vers ces alternatives si elles se sont avérées être efficaces pour lui, ou si les autres n’ont pas produit d’effets. L’important est de trouver ce qui marche pour lui tout en l’informant du manque de données scientifiques valables.

Pratique de l'ostéopathie du rachis.