Fréquence anuelle

J’entends souvent « il faut voir un ostéo tous les ans voir tous les six mois ».
Je ne pense pas qu’il y ait une règle, quant à la fréquence des consultations en ostéopathie, qui s’applique à chacun. Certains en ressentiront le besoin plusieurs fois par an, d’autres plus rarement. Et cela peut varier d’une année à l’autre pour une même personne.

Les consultations de prévention, ou « check up », ont leur utilité mais ne doivent pas être imposées par l’ostéopathe. Elles peuvent avoir un intérêt pour rassurer le patient ou pour prévenir un évènement ou un effort « inhabituel » : désir de grossesse, performance sportive plus intense (trail, marathon…).

En bref : si vous ressentez un inconfort, que vous avez mal et que ça ne passe pas, n’attendez pas trop longtemps pour consulter afin de ne pas basculer vers une douleur chronique (voir l’article dédié ici). Mais quand vous vous sentez bien et que vous n’allez pas repousser prochainement vos limites, il n’y a tout simplement pas besoin de voir votre ostéopathe !

Et combien de séances pour ma douleur ?

Cela va dépendre de l’affection : sa « gravité », son ancienneté, sa récidive ; mais aussi des facteurs propres à chacun : le ressenti face aux douleurs, le contexte biopsychosocial.
De plus, chaque patient réagit différemment à l’ostéopathie et il n’est pas toujours possible de prévoir le nombre exacte de séances qui lui faudra.

Les cas chroniques (> 3 mois) requièrent au moins une deuxième séance pour obtenir un effet sur le long terme.

L’activité et/ou le comportement du patient en post-traitement peuvent également avoir un effet sur celui-ci.

Ainsi, pour certains une séance suffira, pour d’autres une deuxième séance voire plus seront nécessaires. Au delà de 3 séances, le praticien se doit de vous suggérer d’autres méthodes thérapeutiques.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *